Search here...
TOP
Non classé petit déjeûner plat lourd résistance

Le repas des lendemains de fête, Galifoto

La recette que j’ai apprêté pour toi aujourd’hui, est le repas des lendemains de fête, Galifoto.

En réalité, le Galifoto est le plus simple des repas au Togo. Chacun le customise à sa manière et y apporte sa touche personnelle. On l’oublie bien dès fois mais l’on éprouve toujours autant de plaisir à le retrouver.  Le lendemain des jours de fête, lorsqu’on se réveille touté épuisé et que personne n’a envie de cuisiner, c’est ce plat qui sauve grands et petits. Il suffit de sortir tous les restes que l’on a, un bout de ci, un bout de cela et c’est parti. L’ingrédient principal est le gari, une farine obtenue à base de manioc.

Tu la connais? Si ce n’est pas encore le cas, prends place. Je vais te faire voyager.

Pour réaliser ma recette du galifoto du jour, il faut:

– Du gari

– Des œufs et des saucisses

– De l’oignon, de la tomate, des épices, de la cibouette

– Des carottes

– de l’huile et mon meilleur ami en cuisine : AfriCube.

Le Galifoto est mangé en plat de résistance la plupart du temps et tu as la possibilité d’y intégrer tous les légumes et protéines que vous aimez pour équilibrer les glucides du gari.

Cliquez sur la vidéo pour suivre le processus de préparation.

Un petit conseil : aies toujours un verre d’eau à côté lorsque vous en mangez. Le gari n’est pas toujours tendre. Le gari ne blague pas. Ou alors, testez aussi cette recette de adidoyo avec les peaux d’ananas que vous aurez laissé de côté, ou des cocktails express, s’il vous reste quelques jus de la veille.

Au revoir et à bientôt pour la prochaine recette!

Partagez avec


«

»

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =

Me suivre sur instagram

Pin It on Pinterest

Share This